Uncategorized

Crème Amendoa Amarga

Voici un délice qui a particulièrement marqué mon séjour au Portugal. Comme son nom l’indique, c’est une liqueur d’amandes amères qui ressemble un peu à l’amaretto, peut-être un petit peu moins sucrée, qui me rappelle aussi les boissons aux amandes de Sicile. Dégustée pure avec un glaçon, c’est un digestif très agréable, mais j’aime tellement son goût que j’ai eu envie d’en faire un dessert. Cette crème m’a beaucoup surpris car l’amendoa amarga ne se manifeste au palais que quelques secondes après avoir eu en bouche la texture d’abord ferme puis fondante de la crème. Les groseilles ont apporté la petite touche d’acidité en plus pour contraster.

Pour un moule en silicone d’environ 15 minis cannelés 

  • 125 ml de lait (entier si possible)
  • 70 ml d’amêndoa amarga
  • 2 jaunes d’œufs
  • 10 g de sucre
  • 2 feuilles de gélatine réhydratée (ou agar agar)
  • 100 ml de crème fleurette
  • Fruits rouges

Porter le lait à ébullition avec l’amendoa amarga, couper le feu. Battre les jaunes avec le sucre jusqu’à ce qu’ils blanchissent, verser le lait parfumé dessus en filet en tournant sans cesse puis remettre à cuire quelques minutes pour que cela épaississe (2 ou 3 minutes). Ajouter l’agar agar.

Au batteur, monter  la crème en chantilly mais pas trop ferme puis l’incorporer petit à petit à la crème.

Verser dans les moules et réserver au froid pendant au moins 2 heures.

Servir dans une petite assiette avec un coulis de fruits rouges, et des fruits frais au choix.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s